La compagnie

L'envers du décor.

Fondée en 1991 par Eugène Durif et Catherine Beau, la compagnie créée des spectacles écrits par des auteurs et compositeurs contemporains vivants. Elle veut parler du monde sous une forme carnavalesque, joyeuse et noire en même temps. Parmi les spectacles créés, nombreux sont ceux écrits spécialement pour la compagnie par Eugène Durif : « Eaux dormantes », « Parade éphémère », « De nuit, il n’y en aura plus », « Cabaret mobile et portatif ». Plus récemment : « Filons vers les îles marquises » (1999) - créé au Théâtre de l’Union (Limoges) et jouée au Théâtre des Fédérés (Montluçon), sur la Scène Nationale Jean Lurçat (Aubusson), au Cabaret Sauvage de la Villette, Scène Nationale d’Orléans, Culture Commune de Loos en Gohelle, l’Hippodrome de Douai, … - « Divertissement bourgeois » et « Clampins songeurs » (créations 2001, notamment joués au Théâtre de l’Est Parisien) ; « Le plancher des vaches » (création 2003 aux Sept Collines de Tulle et Théâtre du Rond Point – Paris) ; « Malgré toi, Malgré tout… dernier concert avant rupture », spectacle musical créé en 2004 au Théâtre de Vienne, « Cette fois sans moi » (Théâtre du Coitre, CDN de Limoges, Théâtre du Rond Point des Champs Elysées), « Bloody Girl » (chantiers contemporains (Le Quartz / Brest)

En 2006/07 : - La compagnie participe au projet triptyque : « A même la Peau / S’écorche / La Révolution », produit par la Compagnie l’Envers du Décor et la Compagnie du Désordre. - Création de « La femme assise qui regarde autour », de Hédi-Tillette de Clermont-Tonnerre dans une mise en scène de Karelle Prugnaud dans le cadre du festival « Les auteurs vivants ne sont pas tous morts », du 6 au 9 février 2007, organisé par la Cie du Désordre (Limoges). Représentations à Limoges, Brive et Guéret. - Création de « Doggy Love », performance théâtre/vidéo/musique, dans le cadre du festival de théâtre contemporain « 20scènes » (mai 2007) - Première étape de travail autour de « Kiss-Kiss », dans le cadre du festival de Bellac (juillet 2007). Texte d'Eugène Durif / Réalisation et mise en en scène de Karelle Prugnaud. - Reprise et tournée de « Les grenouilles qui vont sur l’eau ont-elles des ailes ? » : « Nos ancêtres les grenouilles », de et avec Eugène Durif, présenté au Théâtre des Halles lors du festival d’Avignon 2007.

2008 / 2009: - Création à Guéret puis au Théâtre National de la Colline et tournée, de « La Nuit des Feux » (Bellac, Limoges, Terrasson, Aurillac...), de Eugène Durif, dans une mise en scène de Karelle Prugnaud, et « La Petite annonce » (festival Automne en Normandie 2008). Tournées de « Nos ancêtres les grenouilles » (Marly le Roi, Expression 7 – Limoges, Saint Vaury, Théâtre des Halles d'Avignon...) - « La brulure du regard », performance créé pour la Nuit des musées le 17 mai 2008. Reprise au CDN de Limoges en novembre 2008, au Théâtre de l’Etoile du Nord (Paris) en février 2009. Nouvelle création en résidence aux aux Subistances en octobre 2009 (week-end « ça trace ») - Création de « Princesse Parking » (pour en finir avec blanche neige #2) – 31 octobre 2009 / Festival « Automne en Normandie » / la grande veillée (Evreux - « Kiss-Kiss » : poursuite du travail commencé à Bellac : du 15 au 22 décembre 2009– Théâtre de l’Elysée (Lyon) et le 1er avril 2010 au Théâtre de l’Union / CDN du Limousin.

2010/11: - Reprises de « La femme assise qui regarde autour » / Les treize arches (Théâtre de la Grange – Brive) en janvier 2010, de « La Petite annonce », le 31 mars 2010 à la Criée de Cherbourg (saison culturelle du Trident – Scène Nationale) et de la « Brûlure du regard » (Festival « Insdiscipline », le Dansoir / Paris) - Création de « Kawai Hentai » : Après une résidence aux Subsistances (Lyon) en janvier et février 2010. (7 représentations aux Subsistances en février 2010) - Création de « Tout doit disparaître ! » (Pour en finir avec Blanche-Neige #3). De Marie Nimier, mis en scène par Karelle Prugnaud dans le cadre du festival Automne en Normandie 2010 (Rouen) - Création de « L’Animal un homme comme les autres » (Commande du Trident, Cherbourg), et de « C'est la faute à Rabelais » de et avec Eugène Durif. Résidence et création au Théâtre de Bourg-en-Bresse puis tournée. - Création de "C'est la faute à Rabelais" (d'Eugène Durif)

2012/13 : - Création de "Héroïne", dans le cadre du festival NEXT (Lille) et tournée. - Création du "Désir de l'humain" au festival d'Avignon off 2013 (Théâtre des Halles)